Savoir dresser une table

Envie de vous la jouer rétro ou juste pour épater la belle famille, découvrez tout ce qu’il faut savoir pour réussir votre réception en respectant la tradition.

Quel casse-tête ! Où poser les verres, combien d'assiettes, dans quel ordre disposer les couverts ? Pas de panique ! Vous aurez tous les éléments pour sortir le grand jeu !

 

Le linge de table

Nappes – Surnappes

La nappe sera toujours posée sur un molleton de coton ou de mousse, vendu dans le commerce, pour protéger la table.

Rien que du beau linge

Au 19è siècle, quand nos arrières arrière arrière grands-mères recevaient... elles sortaient aussitôt la belle nappe blanche en damas (du nom de la capitale de la Syrie). Ce n’est que dans les années 30 que les nappes ont prises un peu plus de couleurs. Aujourd’hui, le blanc fait encore très cérémonie. Mais pour des repas à thème, rien ne vaut le mélange des couleurs avec les surnappes, les sets colorés, on peut faire de jolies tables à condition de bien respecter les harmonies et que le tout soit fabuleusement repassé !

Les serviettes

Les serviettes seront assorties à la nappe.

Je plie, tu plies

A moins que vous ne soyez un maître du pliage et de l’origami, pas besoin de faire compliqué. Le mieux pour présenter ses serviettes, c’est en triangle sur les assiettes ou en pointe, avec un petit pain craquant glissé à l’intérieur. On peut aussi les plier en rectangle, à gauche des assiettes. Pour les présentations en éventail pliées dans le verre, laissez plutôt ça aux restaurants.

 

Les verres

Champagne pour tout le monde !

Non, car tout le monde n’apprécie pas les petites bulles...

Pensez à prévoir autre chose pour ceux-là : cocktail maison, whisky ou vin cuit ! Même si vous avez un grand événement à fêter, évitez de faire sauter le bouchon... Ça ne se fait pas entre gens bien. A la limite, entre copains... Pour le service : les coupes sont un peu out et puis, les puristes vous diront que le champagne s’y réchauffe et perd vite sa pétillance. Flûtes... alors !

Pour le rouge, c’est à gauche ou bien à droite ?

 

Un verre ça va... mais un, deux ou trois de plus et bonjour les dégâts...

Pas de panique : pour respecter le bon ordre, c’est facile ! On place les verres de gauche à droite par ordre de grandeur. Tout le monde suit ? A l’extrême gauche, c’est donc le plus grand (verre à eau), puis le verre à vin rouge et enfin le petit dernier : à vin blanc.

Vous avez prévu du champagne à table ?

La flûte (ou la coupe) se place indifféremment au tout début ou à la fin de vos verres...

 

Le couvert

Inox ou argenterie ?

Le comble du raffinement, c’est de sortir une argenterie nickel. Si c’est bien vu pour les grandes occasions, cela peut faire un peu trop tape à l’œil pour les copains qui n’ont pas eu la chance d’hériter ou de l’avoir reçu en cadeau pour leur mariage ! Aujourd’hui, on trouve pour pas cher des couverts en inox à manches de couleurs qui seront du meilleur effet surtout s’ils sont assortis à votre nappe...

 

1, 2, 3... Je mets le couvert...

Mine de rien, c’est plus simple qu’il n’y paraît... Les couteaux, c’est toujours à droite et les fourchettes, toujours à gauche, les dents tournées vers la nappe.

A savoir, qu’on utilise en premier les couverts qui sont placés vers l’extérieur et ainsi de suite, au fil des plats. Les fourchettes sont pointe sur la table (c’est pointe vers le haut dans les pays anglo-saxons). Pour les couteaux, on veille à ce que le tranchant soit vers l’intérieur, tourné vers l'assiette.

 

4, 5, 6... Je continue à mettre le couvert...

Pour la cuillère à potage, la partie creuse est tournée vers la nappe, on la place à droite comme la fourchette à huîtres. Une règle : ne mettez jamais plus de 3 couverts de chaque côté de l’assiette !

Cela peut faire étalage, et vos invités risquent fort de se mélanger les couverts...

 

Oui ou non aux porte-couteaux ?

C’est vrai, ils sont un peu passés de mode. Mais si vous en avez de très jolis pourquoi vous priver ? Autrefois, du temps où le lave-linge n’existait pas, ils servaient surtout à ne pas tacher la nappe...

Quoi qu’il en soit, ils se placent à droite de l’assiette et permettent de dire implicitement à vos invités : attention, on ne change pas de couteaux entre les plats !

 

Les couverts à dessert :

Ils seront placés à l'avance sur l'assiette à dessert et servis en même temps.

 

Le rince-doigts

Coquillages et crustacés... Il y a des plats comme ça qui exigent un rince-doigts ! Pourquoi ne pas se la jouer à l’Orientale en remplaçant les traditionnelles rondelles de citron par des pétales de fleurs ?

C’est encore mieux si vous optez pour des coupelles individuelles que vous aurez pris soin de placer à gauche du couvert de chacun de vos invités.

 

Les assiettes

Du bon usage des assiettes...

On a tendance à l’oublier, mais poser 2 assiettes plates l’une dans l’autre, ça ne se fait vraiment pas ! Sauf, si vous avez choisi en dessous une belle assiette de présentation (qui n’en déplaise aux gourmands, ne sert que pour la déco). C’est super pour un dîner raffiné mais vu leur taille, réservez-les à un comité restreint d’invités... 6 au maximum.

L'assiette à potage est la seule qui peut se superposer à 1 assiette plate. Vous pouvez la remplacer par les bols en porcelaine japonaise, très raffinés avec leurs cuillères.

 

Mais, au fait, quand doit-on changer les assiettes ?

Après le potage et le fromage... Et à tous les plats, si vous recevez plus chic. Dans ce cas-là vous pouvez aussi prévoir une assiette à pain (à gauche de chaque convive), voire une assiette à salade (à droite).

 

Pour résumer :

Pour une table belle et accueillante, il faut une vaisselle impeccable.

Et suivre le schéma, ci-dessous.

45 votes. Moyenne 2.47 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site