Butternut

Véritable légume d’automne, le butternut est une courge plutôt petite ou de taille moyenne. On la reconnait facilement par ses jolies courbes, et à sa forme de poire allongée. Sa peau est lisse, dure mais peu épaisse et de couleur crème orangée. Sa chair est jaune orangé, fondante celle comme de l'avocat, au goût tout doux de beurre. Ce qui lui vaut être appelée courge Noix de Beurre ou courge Doubeurre. Elle appartient à la famille des cucurbitacées (citrouilles, courgettes, courges, potirons…).Butternut

Moins connue que la citrouille, la courge butternut est appréciée pour son goût subtil et légèrement sucré. Découvrez son origine, sa cuisson et ses bienfaits….

Histoire :

Originaires d’Amérique Centrale et du Sud, les courges sont consommées depuis plus de 10 000 ans. Les Indiens les cultivaient plutôt pour leurs graines. Christophe Colomb les découvre à Cuba et les ramène en Europe probablement séduit par leurs capacités de conservation... Ce n’est qu’au milieu du 19e Siècle que cette courge sera introduite en France.

La Cucurbita moschata ou courge musquée, variété à laquelle appartient la courge butternut, vient plus précisément du Nord-Ouest de la Colombie et du Mexique. Elle est toujours très appréciée en Amérique du Sud, où elle garnit même des empañadas.

Aux États-Unis, on la sert avec la dinde de la Thanksgiving ou en tarte sucrée.

Comment choisir ?

Pour le butternut entier, il doit être très ferme, voire dur comme du bois au toucher. Une zone molle sera le signe d’un début de pourrissement. Préférez ceux qui possèdent encore une partie de leur pédoncule. C’est le gage d’une bonne conservation car le pédoncule ralentit la déshydratation. Surveillez que l’écorce ne soit pas fissurée et exempte de traces de coup.

La chair (visible s’ils sont achetés en portion filmée ou à la coupe sur le marché) doit être d’une couleur uniforme (sans taches brunes).  Trop avancée elle deviendra molle et visqueuse.

Comment conserver ?

Le butternut, comme toutes les courges, peut se conserver entier jusqu’à trois mois dans un endroit frais (de préférence entre 10 et 12 degrés) et sec.

Si vous l’acheter en tranches, conservez-les au réfrigérateur sous un film alimentaire, au maximum trois jours dans le bac à légumes.

Il se congèle bien, coupé en cube et pourra se conserver environ un an dans des sacs ou des contenants hermétiques.

Astuces :

Pour l’éplucher facilement, coupez-le d’abord en tronçons, puis épluchez les tronçons.

Calendrier de commercialisation :

On trouve le butternut à partir de septembre et jusqu’en mars.

Nos recettes :

Aucune pour le moment.

Suggestions d'utilisation :

Le butternut a des saveurs subtiles, simple, ne les cuisinez pas avec d’autres légumes et surtout avec des pommes de terre car ils sont naturellement farineux. Osez ne rien ajouter d’autre qu’une noix de beurre salé de qualité. Avec son goût musqué, vous pouvez l'utiliser crue, râpée, ou cuite : en velouté, soufflé, frite, gratin, purée, tarte, confiture.

Mieux connaître :

La culture du butternut se fait principalement dans les pays chaud et tempéré car cette courge aime la chaleur. Les graines sont plates, en forme de gouttes et mesurent environ 2 cm. Les graines peuvent être plantées après les gelées (sur un tas de compost pour avoir un meilleur rendement). La récolte se fait, en général, dès le mois d’octobre.

Ses bienfaits :

Le butternut avec sa chair d’un bel orange est riche en carotène. On peine à définir son goût, entre carotte et châtaigne, patate douce et noix fraîche. Il est en tout cas plus fin, moins rustique que le potiron, par exemple.

La valeur énergétique moyenne de la courge Butternut est de 50 calories au 100 grammes. Les graines sont riches en zinc. La courge (en général) est riche en substances pouvant aider à prévenir les maladies liées au vieillissement. Elle contient 90 % d'eau ce qui en fait un aliment peu calorique. Les glucides ne dépassent pas 6 grammes et les lipides sont à l'état de traces. Elle est très riche en fibres ce qui lui confère un effet satiétogène et favorise le bon fonctionnement des intestins. L'action stimulante de ces fibres est accentuée par la présence de mannitol, un glucide complexe aux vertus légèrement laxatives. Ces fibres sont aussi une aide pour réguler le cholestérol. Elle est gorgée de vitamine C. De plus, celle-ci se conservera très facilement grâce à l'épaisseur de la peau. Cette courge contient d'ailleurs toutes les vitamines excepté la D et la B12. Le pigment jaune orangé des courges est constitué pour plus de 80% de bêtacarotène (provitamine A), aux propriétés vitaminiques et antioxydantes très précieuses. 250g de potiron permet de couvrir la totalité des besoins journaliers en cette vitamine.

  • 1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.