Congeler soi-même ses produits frais

Si vous ne vous résolvez toujours pas à acheter des surgelés, pourquoi ne pas essayer de préparer vous-même votre stock de produits longue conservation ? Voici nos conseils pour congeler vos aliments en toute sécurité.
 
Congélation et surgélation :
Avant tout, il est nécessaire de préciser la différence qu'il existe entre surgélation et congélation.
La surgélation correspond à un procédé industriel complexe qui refroidit les produits à très grande vitesse, à des températures allant jusqu'à -35°C. La congélation n'est que son équivalent au niveau domestique, et suppose un refroidissement nettement moins rapide et moins puissant.
Contrairement à la congélation "maison", la surgélation industrielle ultrarapide permet un refroidissement à cœur du produit, qui ne l'abîmera pas lors de sa décongélation. En effet, en cas de refroidissement progressif au congélateur familial, l'eau contenue dans l'aliment se transforme en grands cristaux. La forme de ces cristaux risque alors de "déchirer" les tissus du produit, ce qui à terme favorisera l'écoulement de l'eau lors du dégel.
 
Quels aliments peut-on congeler soi-même ?
Tous les aliments ou presque. Si la plupart sont congelables tels quels, d'autres nécessitent une légère préparation avant d'être placés au congélateur. C'est notamment le cas des œufs, qui doivent être battus comme pour une omelette avant d'être congelés.
A l'instar des procédés utilisés dans le commerce, il est impératif que les produits prévus pour la congélation soient le plus frais possible. Si vous souhaitez congeler de la viande ou des légumes par exemple, prévoyez de le faire juste après leur achat. Il reste néanmoins possible de congeler un produit dont la date de péremption est proche. Dans ce cas, notez précisément le délai restant avant l'expiration de sa date de péremption, car il sera le même à partir du moment où vous décongèlerez l'aliment en question.
 
Comment congeler vos aliments ?
L'emballage de l'aliment doit être totalement hermétique afin de protéger son contenu du froid, et éviter ainsi le dépôt d'une couche de givre importante à sa surface. Lors de la décongélation, cette couche de glace se transformerait en eau en altérant alors le goût et la texture de l'aliment.
De plus, le froid ne retenant pas les odeurs, l'absence d'un couvercle étanche ou d'un emballage hermétique participerait à un mélange nauséabond des parfums au sein du congélateur.
Pour protéger efficacement vos produits, les sacs congélation disponibles sur le marché conviennent parfaitement, tout comme le papier aluminium et les boîtes de plastique hermétiques.
Respecter la charge et la contenance maximales de votre congélateur constitue la base pour assurer une répartition équitable de la froideur de l'appareil et, par conséquent, une meilleure conservation des aliments.
Pensez à congeler vos aliments en petites portions. Non seulement ils seront plus faciles à doser, mais ils seront surtout plus rapides à décongeler.
Pour éviter de se perdre dans son congélateur à la recherche de ce sachet de fèves que vous êtes pourtant certain d'avoir congelé, rappelez-vous d'étiqueter vos produits en prenant soin d'y préciser la nature, le poids et la date de congélation. Vous gagnerez ainsi du temps, de la patience et de l'énergie en évitant de laisser votre porte de congélateur ouverte de longues minutes durant.
 
Ce qu'il faut savoir avant de se lancer dans la congélation "maison"
Les légumes. Les légumes destinés à la congélation doivent avoir été cueillis le plus récemment possible (12 heures avant dans l'idéal). Avant de les congeler, blanchissez-les 3 à 10 minutes dans une eau bouillante non salée, puis plongez-les dans l'eau froide avant de bien les égoutter et les sécher. Selon la nature du légume, sa taille et même la saison, la durée du blanchissement pourra être différente, toute comme la période de conservation qui s'étendra de 6 à 9 mois.
A noter enfin que les aubergines et les courgettes n'ont pas besoin d'être pelées, alors que les artichauts, les salsifis et les champignons doivent être arrosés de jus de citron lors de leur blanchiment.
 
Les fruits. Comme les légumes, plus tôt ils sont congelés, mieux cela vaut. Retirez les pédoncules et les noyaux pour ceux qui en possèdent, nettoyez-les sans les passer sous l'eau, puis sucrez-les. Ils se garderont 8 à 12 mois, disposés dans une boîte en plastique hermétique.
Les fruits congelés s'utilisent surtout pour confectionner des plats cuisinés (tartes, coulis, etc) car, une fois décongelés, ils sont plus mous.
Fruits à coulis (framboises, groseilles...) : vous pouvez faire le coulis avant et donc congeler le coulis plutôt que les fruits, ce sera plus pratique quand vous en aurez besoin. Dans ce cas, congelez le coulis dans un bac à glaçon avant de mettre les cubes de coulis congelés dans un sac de congélation.
Petits fruits entiers (framboises, mûres...) : mettez-les 1 heure au congélateur sur une surface plane pour qu'ils deviennent fermes, avant de les mettre dans une barquette ou sac de congélation.
Ananas, citrons, oranges, kiwis : ils se prêtent mal à la congélation, mieux vaut se contenter de congeler leurs jus.
Pommes, poires : il est préférable de les faire cuire, voire d'en faire des compotes, avant de les congeler.
 
La viande. La viande peut se conserver 8 à 10 mois au congélateur, parfaitement emballée dans du film plastique. Il suffit de la dégraisser au maximum, voire de la désosser et de la découper. En revanche, n'essayez jamais de congeler vous-même de la viande hachée.
Conservation de 6 à 8 mois pour le porc, l’agneau, le veau et de 12 mois pour le bœuf, le gibier.
 
La volaille. Pouvant être conservée pour une durée de 8 à 10 mois, la volaille doit être congelée dans les 24 heures après son abattage. En tranches ou bien entière, la volaille devra dans ce dernier cas être remplie de feuilles d'aluminium.
 
Le poisson. Congelé dans les 4 heures après sa pêche, le poisson entier doit être fourré d'aluminium avant d'être congelé. Si vous choisissez de le conserver en filets, congelez-le tel quel. Comptez 4 à 6 mois de conservation.
 
Les plats cuisinés. Stoppez  la cuisson du plat 10 à 20 minutes avant sa conclusion, et disposez-le dans des boîtes en plastique pour 3 mois environ.
 
Desserts: Les biscuits, muffins, gâteaux aux fruits, beignets, gaufres et crêpes cuits peuvent se congeler pendant 1 à 2 mois.
 
Tartes: Elles se gardent 2 mois. Les tartes peuvent être congelées sans cuisson. Il faudra les cuire à 220°C (425°F) de 45 à 50 minutes.
 
Pâtes à levure, pain et brioches : Ils se conservent ainsi 3 à 6 mois. Si la pâte est congelée sans la cuire, il faut la laisser lever avant la cuisson.
 
Les fromages. Dès qu'ils sont à maturation souhaitée selon vos goûts, enveloppez vos fromages favoris dans du papier film ou de l'aluminium.
 
Les aliments qui ne se congèlent pas : 
Certains aliments perdent leur consistance après la décongélation. On conseille donc de ne pas les congeler. Voici quelques exemples : 
Les légumes à salade comme le chou, le céleri, le cresson, les concombres, les endives, la laitue, les radis.
Les pommes de terre : bouillies, seules ou avec d'autres aliments.
Les blancs d'œufs durs.
Les meringues et les glaçages à base de blancs d'œufs.
La crème, exceptée la crème fouettée.
La mayonnaise.
Les plats ou les desserts à base de gélatine….
 
Dans tous les cas, la recongélation est à proscrire. Il ne faut jamais recongeler un produit décongelé ou partiellement décongelé, le réveil microbien pouvant être rapide et dangereux.

6 votes. Moyenne 3.67 sur 5.