Le framboisier

Qui ne rêve pas de framboises goûteuses dans son jardin ? Le framboisier est facile à cultiver, mais pour former de belles haies fruitières, il est préférable de savoir palisser ses tiges épineuses...

Présentation :

Le framboisier est un arbuste drageonnant dont les rameaux, appelés cannes, sont légèrement épineux.

Il existe 2 types de variétés :

Les non-remontant : fructifie vers juin-juillet sur les pousses de l'année précédente.

Les remontant : les pousses de l'année portent des fruits une première fois en septembre, puis à nouveau en début d'été l'année suivante.

Cette caractéristique doit être prise en compte pour la taille des framboisiers.

Achat :

Les framboisiers sont vendus sous différentes formes :

- à racines nues, les plants étant souvent regroupés dans un sachet plastique.

- en godets traditionnels de 9 ou 12 cm.

- en touffes bien venues, sous forme de conteneurs de 2 à 5L.

Les variations de prix sont très significatives.


Si un voisin en possède un buisson, n'hésitez-pas à solliciter quelques pieds : la division des touffes sera profitable à lui comme à vous... Procédez alors de décembre à février.


Mon conseil :

Choisissez une variété remontante, qui produira des framboises jusqu'à l'automne.

La plantation :

Le framboisier pousse partout en France (sa floraison tardive ne craint pas les gelées). La période de plantation s'étend de novembre à mars; davantage si vous optez pour des conteneurs. Vous le planterez en tranchées plutôt profondes, dans lesquelles vous incorporerez une bonne fumure. Répartissez correctement les racines, et veillez à ce que les jeunes pousses vertes soient enterrées.

Sol :

Le framboisier n'est pas exigeant sur la nature du sol. Il préfère une terre légère et fraîche, plutôt acide (un souvenir de ses origines montagneuses). S'il supporte les sols calcaires, il redoute les sols argileux, trop compacts pour ses racines superficielles.

Exposition :

Les framboisiers s'accommodent de la mi-ombre, mais ils produisent des fruits plus sucrés et en plus grand nombre s'ils sont plantés au soleil.

La culture :

Le framboisier est un arbuste vigoureux. Si vous n'y prenez pas garde, en quelques années les touffes deviennent inextricables, leur entretien très difficile et les récoltes moins abondantes. Il est préférable de palisser, soit en éventail, soit en "V", selon la méthode hollandaise.

Palissage en éventail :

Cette forme est facile, bien adaptée au jardin d'amateur. On peut de la sorte palisser en espalier (contre un mur), ou en contre-espalier (entre des fils tendus).Montez une armature de fils de fer, constituée de 2 ou 3 rangées tendues à 0,50m - 1m et 1m50 de hauteur. Palissez dessus les tiges en éventail. Vos touffes seront espacées de 1m à 1m50 environ (une bonne moyenne est ensuite de conserver 8 à 12 drageons par mètre linéaire, selon la vigueur des tiges).

Palissage "à la hollandaise' :

Cette méthode plus originale consiste à tendre 2 lignes de fils de fer parallèles, espacées de 1m et placées à environ 60cm du sol. Les cannes d'un an sont attachées sur les fils, celles de l'année sont laissées libre au centre. 

Quelques variétés :

Remontantes :

'Lloyd George' : grosse framboise rouge foncée; juteuse et très parfumée

'Zeva' : grosse framboise bien remontante

'Surprise d'automne' : jaune et savoureuse; récolte tardive

Non-remontantes :

'Malling promise' : gros fruit; ferme et parfumée

'Schöneman' : très vigoureuse; production tardive.

La taille des framboisiers :

Une taille sévère des framboisiers est seule à même de garantir pour l'année qui vient des tiges vigoureuses et productives. Qu'ils soient remontants ou non, février s'avère le bon mois pour tailler.

La question à se poser :

Vos framboisiers sont-ils remontants ou non-remontants ? C'est la première question à se poser, car elle influe sur la taille à pratiquer.

Les remontants donnent 2 fructifications : une en fin d'été (août jusqu'à mi-octobre), l'autre en début de l'été suivant (juin). Les nouvelles poussent dans le courant de l'été.

Les non-remontants donnent une seule récolte en début d'été. Les nouvelles poussent dans le courant de l'été.

Framboisiers remontants :

Il convient de tailler en hiver l'extrémité des tiges qui ont fructifié à l'automne. Elles fructifieront l'été suivant.

Il est possible, si vous préférez une seule récolte plus abondante, de supprimer les tiges au ras du sol, ce qui empêchera la seconde fructification (celle de début d'été, vous suivez ?!), généralement moins abondante.

Framboisiers non-remontants :

La pratique consiste à couper au ras du sol juste après la récolte les tiges ayant fructifié. Certaines tiges sont complètement desséchées (noires, bourgeons secs), supprimez-les.

Pour optimiser la production, ne conservez qu'une dizaine de tiges par mètre.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×