Pomme

Histoire :

des plateaux d'Anatolie était un gastronome : c'est lui qui, le premier, apprécia les variétés comestibles produites par un arbuste - le pommier - apparu sur terre voici quatre-vingt millions d'années. C'est également lui qui conduira la pomme à la conquête des régions tempérées de l'Europe et, beaucoup plus tardivement, du monde.néolithiqueL'homme du

en connaissaient une bonne trentaine qu'ils allaient introduire dans une grande partie de l'Europe.les Romains en avaient déjà sélectionné plusieurs variétés (Caton en décrit sept), et Les Grecs

, le grand agronome Olivier de Serres en répertoriait plus de cinquante variétés différentes.fin du XVIe siècleA la

, mais le choix du marché tourne autour d'une trentaine de variétés différentes, progressivement sélectionnées pour leurs qualités gustatives, leur résistance, leur rendement, et leur aptitude au transport...plusieurs centainesA l'heure actuelle, il en existe

A noter que l'on trouve encore régionalement des variétés plus fragiles ou plus rares, consommées à l'échelon local. 

Comment choisir ?

semble répondre à la logique : il suffit de choisir un fruit à la peau bien lisse, bien tendue. Le reste est histoire de préparation culinaire et de goût."bonne pomme"Le choix d'une

Pour croquer : une pomme ferme, juteuse, savoureuse et croquante. Pour les tartes : une pomme peu juteuse et légèrement acidulée. Pour cuire au four : une pomme sucrée qui se déforme peu. Pour les gelées : une pomme à peine mûre, acidulée, juteuse et riche en pectine. Pour la compote : une pomme qui conserve sa couleur. 

Comment conserver ?

bien dans un compotier ou une corbeille, mais veillez à ne pas les placer dans une pièce surchauffée pour conserver toutes leurs qualités gustatives.se conservent parfaitementLes pommes  

Comment préparer ?

Quelques ustensiles pour vous simplifier la vie : le couteau économe pour peler les pommes bien sûr, mais aussi le vide-pomme et un ustensile qui coupe le fruit en quartiers égaux tout en réservant le trognon. 

Calendrier de commercialisation et utilisation :

, se sont les variétés qui changeront.tout au long de l’annéeVous trouverez des pommes sur les étales

La Golden : Août à juin, vous pouvez la croquer et la cuisiner.

La Gala : Août à février, vous pouvez la croquer et la cuisiner.

La Jona gold : Octobre à juin, vous pouvez la croquer et la cuisiner.

La Pink Lady : Novembre à mai, vous pouvez la croquer et la cuisiner.

L’Elstar : Août à mars, vous pouvez la croquer et la cuisiner.

La Tentation : Décembre à avril, vous pouvez la croquer et la cuisiner.

La Fuji : Janvier à juin, à croquer.

Les Rouges : Octobre à avril, à croquer.

La Reinette grise du Canada : Novembre à mars, à croquer et à cuire au four.

La Belle de Boskoop : Octobre à mars, à croquer et entarte.

La Granny Smith : Octobre à avril, à croquer. 

Trucs et astuces :

, n'oubliez pas de placer vos fruits sur une biscotte, une tranche de pain de mie ou brioché : ces socles improvisés s'imbiberont délicieusement du jus de cuisson.pommes au fourPour les

Pour éviter que ces pommes ne se défassent à la cuisson, fendez la peau sur toute la circonférence du fruit, à 2 cm de son sommet.

, ajoutez lui un trait de calvados ou de cidre.rehausser une garniture de pommePour

destinées à être poêlées en quartiers, faites les "pré cuire" par le froid en les mettant deux heures au réfrigérateur. Les épluchures de pommes séchées, conservées au sec dans des bocaux, parfument les tisanes en leur donnant un léger effet sédatif.attendrir des pommesPour  

Recettes :

Amuses bouche : Chips de pommes

Entrée : Salade d'endive pomme et noixSt jacques au jus de pomme poêlées à la cannelle.

Plat : Couscous de poulet aux pommes.

Deserts : Tarte aux pommes à la crème pâtissièreCompote de pomme, Beignets aux pommes, Tarte aux pommes, Crumble aux pommes, Cocottes pommes-pruneaux, Moelleux aux pommes.

Mieux connaître :

Le premier fruit acheté.

20,4% de part de marché en volume, loin devant les oranges (14%) et les bananes (12,2%) 

La pomme est multiple et sous l'image d'un certain classicisme se camoufle une grande diversité. Plus de trente variétés seraient produites en France offrant un grand éventail de saveurs, d'aspects et de préparations culinaires. Principale variété consommée en France, la Golden est aisément reconnaissable à sa couleur jaune, parfois nuancée de rose. D'un beau vert tonique, la Granny Smith offre une chair croquante, juteuse et acidulée. Les pommes "rouges" camouflent, sous une robe allant du rubis au grenat, une chair craquante, crissante et bien sucrée. La parfumée Reine des Reinettes se laisse désirer toute l'année avant de régner de la fin août à la fin octobre. Toujours dans la famille des reinettes, la Belle de Boskoop et la Grise du Canada cachent une chair à la saveur fine sous une peau rugueuse, un rien rustique. Et que dire de la grande famille des pommes bicolores : Elstar, Gala, Jonagold, Idared, Melrose, Fuji...?

Origine :

France, Australie, Etats Unis, Russie 

Connaissances nutritionnelles :

Une consommation régulière de pommes aide à la maîtrise ou à la réduction du poids.

Une pomme moyenne de 150 g apporte environ 18 à 20 g de glucides (soit 74 à 80 kcal) qui sont absorbés par l’organisme lentement et progressivement entraînant un rassasiement important et durable. Il s’agit en faite d’un fruit "coupe-faim" par excellence, elle rassasie sans apporter trop de calories. 

Enfin, sa consommation régulière (2 à 3 pommes par jour) peut abaisser un cholestérol sanguin excessif, et stabiliser la glycémie. On attribue ce dernier effet très bénéfique de la pomme, non seulement à ses fibres, mais aussi à l'action conjuguée de certains de ses constituants : fructose, magnésium, potassium, vitamine C, et peut-être à d'autres composants non encore identifiés. 

Différentes actions bienfaisantes ont été attribuées à la pomme :

- Elle aurait des propriétés calmantes, surtout lorsqu'on la consomme le soir,

- Elle serait bonne pour les dents : en fait, lorsqu'on croque une pomme, on ne consomme pas de sucreries qui, elles, peuvent favoriser la survenue de caries !

- En infusion, elle serait bénéfique contre les rhumatismes ou les bronchites. D'ailleurs, un dicton anglais ne dit-il pas "une pomme chaque matin éloigne le médecin"... 

(au total, environ 320 mg aux 100 g).oligo-éléments et minéraux, dans laquelle sont dissous de très nombreux eauFruit désaltérant et rafraîchissant, la pomme renferme plus de 84 % d' 

Son action diurétique est reconnue. Elle est liée à sa richesse en eau et en potassium, à sa faible teneur en sodium, et à la présence de sorbitol : la pomme favorise ainsi l'élimination urinaire des déchets.

Grâce à sa richesse en fibres, elle intervient de façon particulièrement intéressante pour le bon fonctionnement intestinal : sa pectine a un effet régulateur sur le transit. De ce fait, la pomme est aussi efficace pour lutter contre la paresse intestinale que pour traiter une tendance à la diarrhée.

2 votes. Moyenne 4.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×